Le Sha Nware Forum

forum consacré aux musiques électroniques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Machinchose - Platinum records

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Machinchose - Platinum records   Mar 23 Oct - 20:55



Né en 1969 à Nantes, EUGENE LAMPION vit à Bordeaux où il a fait l'école des Beaux-arts pendant 5 ans. Tout son parcours est un recoupement de diverses pratiques : la classe de composition électroacoustique au Conservatoire National de Région de Bordeaux (pendant 3 ans et demi), la radio en amateur, puis en professionnel...

Les pratiques s'interpénètrent : il introduit l'humour absurde sur les ondes de WIT FM, la nuit de 1995 à 2002, l'improvisation permanente est stimulante pour parler de ses chansons et découle de sa pratique de l'antenne.
La conception des images, des pochettes des albums, des affiches vient également d'Eugène. La culture musicale acquise au fil des années de programmation musicale se ressent dans la manière d'envisager le travail studio des chansons de Machinchose. L'envie de « chercher ailleurs » sans se mettre en marge qualifie sa démarche dans toutes ces pratiques. Des chansons de plasticiens.

Terroriste de la Scène Nouvelle Chanson Française (SNCF), Dada approximatif, punk improbable, Machinchose se fout des codes de la musique, bousille les repères du texte : il sort des sentiers battus avec un plaisir et une joie communicatifs !

En vrac et d'un bloc, les choses de la vie, par le bout de la lorgnette de Machinchose.

L'insécurité et le principe de précaution donnent un J'me chauffe au bois ignifugé tout machinchosesque, de même, Les bons comptes font les bons amis n'est qu'un coup d'œil sur le traitement de l'info « à la calculette » dans nos médias ! Les femmes battues façon Machinchose c'est le nauséeux L'amour (ça me rend malade), la nouvelle chanson française et ses travers, sa facilité à verser dans la recette, par paresse ou par racolage ça donne Avis de tempête, le terrorisme et sa séance de bizutage à la grenade à plâtre, c'est Là j'sais pas encore.
Un regard baigné d'humour à froid allant du premier au 312 000ème degré, et surtout des sujets prétextes au plaisir de jeux d'écriture.

En vrac et d'un bloc, la musique actuelle, par le bout de la lorgnette de Machinchose.

Les musiciens qui font Machinchose sur scène aux côtés d'Eugène Lampion figurent sur quelques titres de l'album : Léa Le Meur au steel drum sur Un cerveau, au violoncelle sur Les bons comptes font les bons amis, sur L'Amour (ça me rend malade), sur Certain mais confus, sur Comme un dictionnaire et sur Faut qu'ça file ; Thomas Despeyroux à la boîte à rythmes sur J'me chauffe au bois ignifugé.

Dans ma baignoire est co-écrit avec un plasticien bordelais, Jean-Martial Estève avec Laurent Dupont au sitar. D'autres invités, il y en a sur Certain mais confus, avec l'harmonium et la vielle à roue d’Excusez-nous de vous déranger, un duo d'Orléans et la voix de Patrick Ochs, chanteur de Rue de la Muette.

Tous des copains d'Eugène qui ont accepté de donner, confiants, du texte et surtout du son brut « à retoucher » sans savoir ce qu'Eugène allait en faire, comment il allait triturer, bricoler, mixer tout ça.


A l'heure des projets-solo-avec-son-prénom, Machinchose fait encore n'importe quoi puisqu'il est en trio...






La presse, en vrac, sur les albums précédents :

LIBERATION – 21 septembre 2001?“ (…)Il fourmille encore de ces calembours qui établissent une filiation avec l’humour absurde de Bobby Lapointe. Autre point commun avec le chanteur barbu loufoque, cette façon si personnelle d’appréhender le rythme dans un vivant tangage."?Ludovic Perrin.
LES INROCKUPTIBLES ,11 septembre 2001?“ (…) le Bordelais Eugène Lampion poursuit son œuvre terroriste, entre happening situ et minimalisme hardcore, et réussit à marier Houellebecq et Bobby Lapointe. "?F. Valion.
LE PARISIEN, 28 septembre 2001?"Machinchose chante de petits riens, drolatique et désenchanté. Original et emballant. ”
LE PARISIEN, 19 janvier 2001?"Machinchose bricole ses mélodies savoureuses à partir de quelques accords de guitare, d'un zeste d'accordéon et de violoncelle, qu'il mixe comme une boîte à musique surréaliste dans son "home-studio"."?Yves Jaeglé
LONGUEUR D'ONDES, hiver 2001-2002?"Etonnant dans l'écriture, ce disque fait du bien."?J-Philippe Trigla
LONGUEUR D'ONDES, été 2003?"Ses divagations maîtrisées, il semble désormais prêt à les partager avec un plus grand nombre. (…) Machinchose a son truc de bric et de broc pour ne ressembler qu'à lui-même." ?Bruno Aubin.
LONGUEUR D'ONDES, automne 2005?"Derrière ce pseudonyme se cache en réalité un sacré trublion qui n'en finit plus de rouler sa bosse dans l'underground comico-musical bordelais. (...) bordélique à souhait, débordant d'idées, tout sourire et tout plaisir, bourré d'antidotes à la mauvais humeur."?Jonathan Hénault.
LA VOIX DU NORD, 26 septembre 2001?"(...) aux frontières du surréalisme, qui y croise Bobby Lapointe et Sttellla. (…) Parfois déroutant mais finalement délicieusement déjanté. ”
NOUVELLE VAGUE, sept. 2003?"C'est la joie d'une chanson française débridée, libre de toute convenance, fraîche et poétique, pleine de vie."?Romain Vigna.
CHORUS, automne 2005?"On frôle le n'importe quoi sans jamais s'y vautrer (...) joyeusement modeste, qui distille - sous les vannes potaches - un esprit libertaire toujours rafraîchissant."?Yannick Delneste.
LE COURRIER DE L'OUEST DIMANCHE, 27 août 2000?"Musique apurée qui, dans la simplicité des textes, fait croire que l'écriture est facile. Les paroles, réduites au minimum, n'empêchent pas la magie d'agir. Le bonheur!"
ADEN, 29 septembre 2001?"Entre un rock bruitiste, de l'électro pointue ultrabidouillée et une ritournelle parigote à l'accordéon..."
SUD-OUEST, 17 février 2006?"Eugène Lampion est un extrémiste, dans le bon sens du terme. (...) il est bien placé pour poser les questions qui fâchent ou les affirmations qui fond tache dans un monde consensuel."?Jean-Luc Eluard. SUD-OUEST, 20 avril 1999?"Le ton est celui de la distance un zeste désenchantée, un poil je m'enfoutiste et le bon marché minimaliste."?Patrick Scarzello






Showcases : 6 octobre, à Villenave d'O (33) – Magasin Cultura/Rives d'Arcin
14 octobre à Paris - Truskel - 12 rue Feydeau – Paris 2ème



TOURNEE P'TITES SCENES IDDAC (33)

vendredi 12 octobre, à Villenave d'Ornon, MPT
vendredi 19 octobre, à St Macaire, salle François Mauriac
samedi 20 octobre, à Bommes, salle des fêtes
mardi 23 octobre, à St André de Cubzac, salle du Champ de Foire
samedi 27 octobre, à Camiran, au Cercle du Progrès
jeudi 8 novembre, à Bordeaux, à la Rock School Barbey
samedi 10 novembre, à Coutras, à l'Espace Culturel Maurice Druon

samedi 17 novembre, à Ste Foy la Grande (33), Le Chai
mercredi 21 novembre, à Bordeaux (33), Salle Tatry, concours Pop 33
vendredi 23 novembre, à Mérignac (33), au 440
vendredi 7 décembre, à Pauillac (33), Centre Culturel Les Tourelles
vendredi 14 décembre, à Bordeaux (33), au Satin Doll



DISCOGRAPHIE


"Des choses" (2000) - Eastwest/ Warner
"C'est pas pour danser" (2001) - Eastwest/ Warner
"Toutes directions" (2003) - Sergent Major
"Machinchose et ses amis : pas connus" (2005) – La Cervelle / Production Spéciales
"En vrac et d’un bloc" – sortie nationale fin 2007 – Alienor Records / Discograph

http://machinchoseweb.free.fr/
www.myspace.com/machinechosechezlui
www.platinumrds.com

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
 
Machinchose - Platinum records
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Silver, Platinum & Gold - Hollywwod - 1981 neptune records
» CasaOne et CasaOne Records recherche Beatmakers de TALENT
» THROATRUINER RECORDS † Label&Distro Hxc/crust/sludge...
» Cruciatus Records
» SST Records

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sha Nware Forum :: Biographies et interviews-
Sauter vers: