Le Sha Nware Forum

forum consacré aux musiques électroniques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier   Mar 14 Juil - 2:02



Le compte à rebours est lancé : dans moins d’un mois démarre Electromind, le festival référence des musiques électroniques !

Au vu du plateau musical, toujours plus riche et explosif, on vous conseille de réserver au plus vite vos places pour le Samedi 01 Août.
Disponibles dès à présent à partir du site www.electromind.fr et sur la billeterie Auditorium http://billetterie.auditoriumproduction.com en exclusivité à prix ultra réduit (25 euros + dl, soit près de 10 euros de moins qu'au guichet !).

Attention, nombre de places à prix réduit limité.

50 artistes – 4 scènes explosives réparties sur les 70 000 m² en plein air du domaine Grammont à Montpellier

AMAZONE : Drum&Bass. Les meilleurs Dj's et Mc's sont en présents pour vous cette année avec :


*ANDY C & Mc GQ (ram records/ UK)
L’an dernier il a été élu pour la 6ème année consécutive meilleur DJ Drum&Bass aux Arena Drum&Bass Awards parmi 100 DJs. Il a débuté la musique à 5 ans, sur une batterie que lui avaient offert ses parents, d’où l’amour pour la Drum&Bass. Il assiste à sa première rave en compagnie de sa sœur à seulement 13 ans. En 1991, alors seulement âgé d’une quinzaine d’années, il décide de devenir DJ, alors même qu’explose le style Drum&Bass. Il croisera tous les jeudis Hype et Brockie au Section 5, au Black Market et à l’Unity Records. Peu de temps après il fera la connaissance d’Ant Miles, un jeune et talentueux ingénieur du son, c’est alors que les deux se lancent sous le pseudonyme de « Desirated State ». Peu de temps après cela, et à seulement 16 ans Andy commence à se produire seul et créer son label, « Ram Records ». Son track « Valley Of The Shadows » est devenu un classic de la Drum&Bass. En 1996, Andy remixe le « Woo Haa » de Busta Rhymes. Depuis Andy a boosté ses Dj sets et se produit partout dans le monde. Il a également réussi a enrôler des amis comme Shimon sous son label. En 2003, il marque sa consécration en remportant le Knowledge Magazine Awards pour la troisième fois consécutive et ce pour la première fois de l’histoire. « Ram » fut nominé pour le « Best Single » et le « Best Label ». Andy est donc resté un grand travailleur ayant tout appris seul, aussi bien DJ que producteur, et se voit aujourd’hui récompensé d’un grand respect aussi bien pour l’amour qu’il porte à sa musique qu’au public qu’il attire à chacune de ses sorties. Après une représentation d’anthologie en 2006, Andy C nous fait le grand plaisir de revenir cette année pour une nouvelle prestation qui promet !
www.myspace.com/andyramrec


*DJ HYPE & DADDY EARL (true playaz recordings/ UK)
DJ Hype est pour à la Drum&Bass ce qu’Afrika Bambaataa est au Hip Hop !
Membre actif de la scène Drum&Bass depuis 1983, il est considéré aujourd’hui comme un des piliers de ce mouvement. En 1989 il remporte le DMC Anglais et sera le représentant de la Grande Bretagne la même année aux championnats européens. Il commence tout d’abord à mixer sur une radio pirate Fantasy FM, puis devient résident de la chaîne de radio Kiss FM. Ses sets ont tellement de succès qu’il remporte les titres de meilleurs DJ ainsi que celui de meilleur DJ de radio aux Hardcore Awards. Puis il commence à enregistrer en studio, et des morceaux comme le célèbre « Suburban Base » voient le jour. En 1993, il crée son propre label Ganja. Très vite il s’associe à deux de ses amis, Zinc et Pascal, et ils décident de passer d’un label à un collectif sous le pseudo, Ganja Crew en 1997. Après quelques flirts avec les majors RCA/Parousia, le trio décide de créer leur propre label afin de conserver leur indépendance, True Playaz Recordings. Hype demeure aujourd’hui encore au firmament des meilleurs DJ du monde tant par sa technique exceptionnelle que par ses excellentes sélections. Sa Philosophie : « Je sais ce que la planète et ses habitants veulent…… le jour où le public n’aimera plus ce que je fais, je me tournerai sûrement vers autre chose… » Hype sera de nouveau présent cette année sur notre Festival après sa première apparition en 2007, pour un come back qui promet d’être musclé !
www.myspace.com/hypehypehype

NINJA TUNES SHOWCASE :

*HEXSTATIC (ninja tunes/ UK)
L’art Audio Visuel. Il était temps qu’on sorte cette chose des musées pour l’imposer dans les clubs. Et personne n’est mieux placé qu’Hexstatic pour ça. Le célèbre duo a tourné dans tous les coins de la planète terre repoussant les limites du bon goût en matière de bootleg audiovisuel. Ils ont fait des soirées spécial horreur pour Halloween, des soirées spécial comédie musicale pour le Big Chill (heu…). Ils ont fait mettre leurs lunettes 3D à des milliers de ravers, ils ont fait des bootlegs avec des images qui bougent. Bref ils ont tout fait, partout. Quand Stuart Warren Hill et Robin Brunson ont commencé à travailler sur ce second album, il était bien évident pour eux que ce disque sortirait sous forme de DVD. Avec quelques amis ils ont créé Master View (d’après cette espèce de diaporama pour enfant, le truc sur la pochette). Ce disque-DVD renferme exactement ce à quoi vous vous attendez : des jeux vidéo porno des années 70, des chiens ninjas tueurs en dessin animé, des ours en peluche géants, des oiseaux chanteurs, le rappeur Juice Aleem singeant les Beatles, des catalogues de gadget dansant, des jolis cerceaux en couleur, etc… et tout ça en 3 D ! En plus la musique est aussi dingue que les images. Un cocktail d’electro classique, de funk à la Ninja, de samples sournois chapardés dans toutes les sources sonores et visuelles inimaginables, avec bien sur un sens de l’humour imparable. Attention : vous risquez d’être surpris par votre copine en train de danser en caleçon au milieu du salon avec des lunettes en carton sur le nez.
www.myspace.com/hexstatic


*DJ FOOD (ninja tunes/ UK)
Jonathan More et Matt Black ont sorti une série d’albums intitulés Jazz Brakes, depuis 1990, quand ils ont créé Ninja Tune Records, sous le nom de Dj Food. Ces albums contiennent essentiellement du Funk et du Hip-Hop, souvent coupés avec samples de dialogues bizarres. Les volumes 4 et 5 (1993, 1994), co-écrits avec le producteur PC (Patrick Carpenter) ont développé un Hip-Hop abstrait en y incorporant des nuances de la langue latine, dub, techno, ambient, jungle, et de la musique non occidentale. Les deux records sur 12-inch, Refried Food, en 1995, contenaient des mixes d’Autechre, Fila Brazilia et Ashley Beedle entre autres, et ont été collecté sur un album l’année suivante. Dj Food passera par l’espace grammont le 1er août pour Electromind.
www.myspace.com/strictlykev


*ELISA DO BRASIL (massive/ FR) & Mc MISS TROUBLE (UK)
Née à Brasilia et fille de diplomate brésilien à l’UNESCO, Elisa arrive en France en 1981 alors qu’elle a à peine 2 ans, elle grandit en banlieue parisienne (Sèvres) où elle se passionne pour la danse classique qu’elle pratique pendant dix ans, puis quitte la scène pour les dancefloors ... En 96, elle découvre le monde de la rave en pleine effervescence. En 98, elle fonde avec une bande de potes le sound system Trouble Fêtes et commence à s’impliquer dans l’organisation de fêtes illégales. En 99, elle intègre l’organisation de la deuxième Techno-Parade, s’achète sa première paire de platines et s’oriente peut être naturellement vu ses origines vers le côté le plus tribal de la musique électronique : la jungle / drum & bass. Elisa devient alors résidente de la soirée Massive du Rex Club, devenue en quatre ans la soirée drum’n’bass référence. 1999 marque le début de son parcours de Dj, première partie et pas des moindres dans le mythique festival Astropolis où elle joue dans la cour du château médiéval de Kériolet. En 2001, Elisa s’offre le début d’un home studio et parcourt la France où elle distille sa pétillante joie de la musique. Novembre 2004 représente pour elle une grande avancée dans sa carrière de Dj puisqu’elle sort son 1er CD mixé «Live Mix at Massive». Elisa devient désormais une des meilleurs djette drum & bass de la scène française, qui n’est qu’au début de sa belle histoire...
www.myspace.com/djelisadobrasil


*CEDR'X vs MATSA (labrok rec/ sound system/ FR)
Avec son label Labrok, Cedr'X a été un des premiers DJ's à embrayer sur la culture électronique dans la région : sous la bannière d'un son électro-break plutôt revendiqué par des Anglais, son parcours est tout simplement exemplaire, des ondes de Radio FG & couleurs 3 à des résidences dans des clubs emblématiques (Fabric à Londres, Rex à Paris, privé à avignon..) ainsi que les festivals (marsatac, nuits sonores, electro d'uzes...) Aujourd'hui, la base de Cedr'X, c'est son shop sound system, un retour aux sources qui lui donne des ailes ! Dj depuis 1994, producteur et remixeur, Matsa est l'un des meilleurs techniciens du mix français. Ancien membre du collectif "Turntable Dragunz" (La Cosca, Iam) de Marseille, il est intervenu plusieurs fois en dj pédagogue auprès du DMC France et du DMC Canada (vidéos, dvds akd mix) : sponsorisé par les marques Ecler puis Vestax, on a pu le voir faire des démos de scratchs et autres showcases (salon du siel,mix moove...) durant plusieurs années. Se retrouvant sur des compils abstract Hip Hop,Trip Hop, Lounge telles que GASOLINE, BATTLE WEAPONS, HYPER CUT, KOLLECTIF K, FONDAMENTAL KARTEL, LAB ROK GROOVE, DOPE BEATS du Peuple de l' Herbe, il a joué avec les plus grands noms des scènes électroniques, Techno, Hip Hop et Soul Jazz Funk : Laurent Garnier, Jeff Mills, Josh Wink , Dj Spinna, Dj Vadim, Maceo Parker, Roy Ayers. Enchaînant prestations, festivals et clubs à travers l’Europe et même ailleurs (Les Nuits Sonores à Lyon, Marsatac à Marseille, le Midem à Cannes, les Francofolies de Montréal, The Fabrik Live à Londres, l'Ispo à Munich, Les Bains à Paris), il joue des platines comme d’autres jouent de leur instrument. Après avoir été le dj résident de la prestigieuse ‘Compagnie des Comptoirs’ des frères Pourcel (Avignon, Sète) de 2005 à 2007, il est aujourd’hui l’un des producteurs officiels (en NU BREAK ou FUNKY BREAK ELECTRO) du label Lab Rok Records de Cédric Benoit a.k.a. Cedr’x. Tous deux forment désormais le groupe The Smokey Bastards. Résident maintenant sur dbr style (radio internet) tous les 2emes lundi de chaque moi avec entre autre paul nazca, nicolas cuer, steph ti, bennedeto farina.
www.myspace.com/smokeybastards
www.myspace.com/djmatsa

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.


Dernière édition par le sha nware le Mar 21 Juil - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier   Mar 14 Juil - 2:02

METAZONE : Hardcore / Tribe. La scène aux kicks lourds verra se succéder aux platines les meilleurs représentant de ce genre :


*HELLFISH (audiogenic/ UK)
Un projet hybride expérimental co-developpé par la société anglaise "Bog Slag Killer Kartel" et par la société japonaise "Mwuitt Hwor Slukkus Departement" basée à Balikpapan. Malheureusement pour l'humanité, une mutation génétique au stade de développement du sujet causa une affreuse transformation, un physique surnaturel indestructible avec des capacités corporelles très développées. Hellfish s'est malencontreusement échappé de sa cellule de développement génétique en 1987. Depuis cette évasion, il s’entraîne à maîtriser l'art du mixage et de la composition Hardcore, cela a été confirmé par de nombreuses apparitions sur des labels underground. La plupart des équipes scientifiques annoncent avec certitude qu'il ne peut coexister avec la population, ainsi ils affirment qu'il devrait être caché dans une grotte quelque part en Asie Centrale. Cette certitude a été prouvée par l'existence d'un label hardcore underground. Fondé en 1994, Deatchant Records est largement reconnu parmi les services secrets pour être la vitrine d'une organisation de nettoyage acoustique ultra dangereuse car ce sont des guérilleros avec un seul objectif : débarrasser la planète de la peste générée par la dance musique aux profit des musiques électronique plus underground. Pete Waterman a relaté d'avoir personnellement remplacé la tête d'Hellfish par une tête a six visages. De nombreux aperçus de l'organisation du terrible Hellfish, ont mené les investigateurs à penser que cette guerre acoustique est actuellement entrain de mener des combats à travers la France. Malgré l’organisation de soirées hebdomadaires interdites à travers le pays, il semble qu'il y ait un petit espoir d'une trêve voit le jour dans cet odieux combat acoustique…A suivre.
www.myspace.com/hellfish_deathchant


*MICROPOINT live (discograph / FR)
Camarades de lycée, les parisiens Denis Cohen-Scali aka Al Core et Daniel Tecoult aka Radium accrochent dès la fin des années 80 aux sonorités électroniques. Mais c’est un soir de 1992, lors d’une rave party sauvage dans un champ que naît véritablement leur vocation. Ils y découvrent un style en pleine éclosion, issu du bouillonnement créatif techno de cette époque : le hard-core. Ils se feront rapidement remarquer, non seulement pour la qualité de leurs presations, mais également par leur particularité d’être a deux, dans un milieu ou la plupart des artistes se produisent seuls. 1999 sera l’année de la consécration. Ils sortent Neurophonie, Premier album hardcore Français de l’histoire qui s’écoule a plus de 30 000 exemplaires. Le duo se voit offrir des grades scènes françaises comme celles d’Astropolis ou de Borealis. On les retrouve même lors du grand final de la 1ère techno parade en 98, Place de la Nation, aux côtés de Laurent Garnier et Carl Cox, devant 200 000 personnes, une performance retransmise par les caméras de M6. Difficile, pour les observateurs d’alors, de placer la barre plus haut. Hélas, grisé par le succès, le duo voit naître en lui des tensions qui mènent à sa séparation… provisoire… en 2001. En 2005 parait Remontées un recueil d’inédits et de morceaux lives, l’occasion pour les deux de partager l’affiche d’une soirée au Rex Club. Ils finissent par se retrouver dans le même studio pour produire de l’Empereur Tomato Ketchup un remix des Béruries Noir paru sur la compilation Manifeste Electronique en 2007. La machine est relancée ! Ils feront cet été un crochet par Electromind, pour notre plus grand plaisir.
www.myspace.com/micropointhardcore


*LE BASK live (astrofonik record/ PSKT/ FR)
C'est vers la fin des années 90 que Le Bask découvre les rave-party avec les collectifs "TNT", "Mental Resistance", "Metek", "Patetik"... Attaché au concept de la fête libre, il crée en 2000 avec un groupe d'amis le collectif "PSKT Sound System", avec lequel il sillonne depuis le sud de la France. Au cours de ces soirées, il peaufine ses sons et s'affirme dans le courant frenchcore. Il est alors repéré en 2006 par le label Astrofonik. Artiste productif et original ces titres efficaces ne laissent pas le public indifférent.
www.myspace.com/lebask


*GUIGOO live (narkotek/ FR)
Guigoo est depuis de nombreuses années l’une des figures incontournables de la scène hardtech/tribe. Musicien dans l’âme, il délaisse son piano pour ses platines et explore les techniques hip hop pendant quelques années (1996 – 1998) En 1998, il s’achète son premier sampler afin de faire les instrus pour le groupe de ragga avec lequel il travaille, c’est alors que ses premières teufs le font tomber dans la magie infernale de la boucle et de la synthèse, il ne peut alors plus décrocher de la musique électronique. Parallèlement, il intègre le crew Narkotek avec son ami d’enfance Weser, Kefran, avec qui il crée des liens très proches et Seno son inséparable graphiste. Ils commencent alors à organiser des free party en région parisienne. (1998) Il participe aux plus grosses soirées européennes au cours desquelles il prend toujours plus de plaisir à faire partager ses émotions à travers son live caractérisé pas ses mélodies oniriques et ses rythmiques lourdes et galopantes. Avec plus de 75 000 disques vendus à ce jour, il partage son temps entre sa passion pour la musique et son activité de production/distribution de disques. A ce titre, il produit de nombreux artistes internationnaux comme Kefran, Weser, Maissouille, Mat Weasel sur différents labels (Narkotek, Trafik, Sonic Boom, Access violation etc…).
www.myspace.com/guigoonarkotek


*KEYGENKAOTIC live (balarace/ tekita/ le diable au corps/ CZ)
Cet adepte de la musique électronique depuis le début des années 90, trouva dans la scène underground techno l’esprit et le style de musique qu’il aime. Dès lors, il rejoint le « sound system Kaotic » avec lequel il organise de nombreuses raves dans le sud de la France. A L’époque il distilla des mixes passant du Hardcore à la Tribe, l’Acid, la Drum&Bass, etc. Désormais expatrié à Prague, il joue à travers l’Europe des lives agrémentés d’une rythmique hard et d’un kick ultra puissant défini même comme le plus gros kick de la scène hardtechno par ses confrères. Depuis 2008, il joue régulièrement en versus avec Mat Weasel Buster. Il fêtera sa première apparition sur Electromind cette année.
www.myspace.com/keygenkaotic


*DJ PSEUDONYM live (desert storm/ capsule corp/ gangsta hertz/ kaotek/ UK)
Pseudonym commence sa carrière en 1993 en jouant dans quelques unes des premières free parties en Angleterre. Il s’associe avec Desert Storm en 1994 lors d’une émeute qui s’était produite à l’occasion de l’examen de la loi appelée Criminal Justice Bill en Angleterre. Après quelques dates, il s’est trouvé dans le premier d’une série de 4 road trips en Bosnie, déchirée par la guerre. Il se consacre maintenant plutôt à la production (Hardtek/tribecore) avec le finaliste scratch anglais de DMC Dr Weevil sous le nom de Civil Unrest et a également des projets en France avec Empatysm de Caps Corp rec. Pseudonym a joué dans les plus grands clubs/raves/festivals d’Europe, avec un succès immense à chacune de ses prestations.
www.myspace.com/djpseudonym


*BILLX live (teklicit marsatek/ le diable au corps/ freestyle listen/ FR)
Billx fait ses premiers pas dans la musique en mixant du hip hop, très vite il s’intéresse à la composition et achète ses premiers samplers. C’est en 2000 qu’il découvre le mouvement des raves et il décide alors de se consacrer à la hardtechno, tout d’abord par le mix, ensuite par la MAO. Ses premières compos voient très vite le jour puisque c’est en 2006 qu’il signe ses premières productions chez krysalide. En 2006 il devient membre du « Marsatek Crew » avec Floxytek. Dès lors les productions s’enchaînent sur tous les plus grands labels herdtechno comme « Le diable au corps », « FSL », « Tekita » etc… et dernièrement sur « Humungus » portant sur le total de ses productions à plus de 50 disques… Cet artiste prolifique créera même ses propres labels : Teklicit Marsatek voit le jour en 2007 avec Riko ainsi que Bilbox label orienté Hardfloor. Son style percutant et technique, ses breaks ravageurs, allant de la drum’n bass au tribecore en passant par le hip hop, séduit un public de plus en plus large a travers l’Europe. C’est ainsi qu’on a pu retrouver au festival H2 zone en Espagne en 2008 mais aussi en Belgique, en Hollande, en Italie, et qu’on le verra au festival Electromind cet été.
www.myspace.com/billxxx


*AHM TRICK (la nuit rouge/ ideal/ FR)
AHM TRICK a fait ses premiers pas dans la musique électronique en tant qu'organisateur dans le sud est de la France en 1998. Il est entre autres, créateur des fameuses "Nuit Rouge", devenues en moins de 4 ans un évènement national. Lorsqu'il est derrière les platines, c'est un personnage discret qui distille avec tact une techno puissante, lourde et intense. Il est reconnu comme une valeur sûre de la scène techno marseillaise.
www.myspace.com/ahmtrick


*YAN'X (sweetpeak/ FR)
Organisateur et Dj résident de la SWEETPEAK (mensuelle à la Scène Bastille pendant 3 ans de 2005 à 2007 et au Trabendo depuis janvier 2008), de la SWEETPEAK RAVE (Bellevilloise et Trabendo) de la BUNNY PARTY (à la Scène Bastille, au Nouveau Casino, à la Java, ...) et de L’AFTER SWEETPEAK (after mensuel depuis 3 ans au Batofar) à Paris, YAN X a su s’imposer sur la scène Techno parisienne et même Française en jouant avec les meilleurs DJs Techno de l’hexagone et internationaux Aujourd’hui, la SWEETPEAK est considérée comme la soirée Techno de référence sur Paris avec l’AUTOMATIK du Rex Club. En plus de ses différentes résidences mensuelles dans la capitale, YAN X joue régulièrement au Rex Club aux soirées AUTOMATIK et GRAVITY. Aujourd’hui, il travaille sur ses propres productions et doit lancer son propre label « SWEETPEAK RECORD » très prochainement.
www.myspace.com/yanxdj

A venir la présentation des scènes :

TWILIGHT ZONE: Big stage
Carl Cox, MINUS SHOW CASE : Richie Hawtin & Barem (MINUS / BERLIN / m-nus.com), Dubfire
Hip Hop Sessions: Afrika Bambaataa, Naughty by Nature, DJ Fab

OZONE: Electro/Techno
Boys Noize, Busy P, Brodinski, Felix Kröcher, Len Faki, David Squillace, Autosound, Tom Pooks, Ïoan Lansäk, Finzy



La suite trés vite....

Infos sur :
www.electromind.fr
www.myspace.com/electromind

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier   Mar 21 Juil - 14:30

Le compte à rebours est lancé : dans moins de 15 jours démarre Electromind, le festival référence des musiques électroniques !

Au vu du plateau musical, toujours plus riche et explosif, on vous conseille de réserver au plus vite vos places pour le Samedi 01 Août.
Disponibles dès à présent à partir du site www.electromind.fr, et sur la billetrie Auditorium http://billetterie.auditoriumproduction.com en exclusivité à prix ultra réduit (25 euros + dl, soit près de 10 euros de moins qu'au guichet !).

Attention, nombre de places à prix réduit limité.

Nouveauté :
Un espace VIP (Design by ABRAKADABRA Production) de 350m2 à 5 mètres de hauteur, véritable Club en Open Air en plein cœur du festival !!! Seuls 400 chanceux comme vous, pourront profiter de cette opportunité unique en son genre. Vivre un festival dans des conditions de club, profiter d’un parking réservé, ne pas faire la queue à l’entrée en passant par un accueil personnalisé, bénéficier d’une vue panoramique sur les 4 scènes, profiter d’un son de qualité (retransmission de la grande scène), tels sont les moyens que nous avons mis en place pour vous offrir le meilleur des conforts.
Afin de vous compter parmi nos festivaliers privilégiés et vous réserver le meilleur des accueils, merci de nous confirmer votre présence en réservant vos places auprès de Nora* au 06.21.46.51.13
Préventes également disponibles sur http://billetterie.auditoriumproduction.com

50 artistes – 4 scènes explosives réparties sur les 70 000 m² en plein air du domaine Grammont à Montpellier.

TWILIGHT ZONE : La big stage le top du HipHop suivi par ce qui ce fait de mieux en dj avec :

HIP HOP STAGE :

*NAUGHTY BY NATURE (naughty records/ USA)
Naughty by Nature, formé de Treach, Vinnie Rock et DJ Kay Gee, à vu le jour à East Orange dans le New Jersey. Queen Latifah les prend sous son aile et leur premier titre en tant que Naughty by Nature est le fameux O.P.P (Other People’s Parts). Il est tiré de l’album Naughty by nature sorti en 1991. En 1999, Kay Gee quitte le groupe. Treach et Vin continuent en duo et sortent un album (IIcons) en 2002 qui rencontre un énorme succès. On pensait voir les dernières heures du groupe qui accoucha de tubes comme Feel Me Flow ou Craziest. On avait tort. C’était sans compter sur la ténacité des deux MC’s fondateurs Treach et Vinnie, qui ne pouvaient laisser sombrer dans l’abîme des souvenirs tant d’heures de gloire sur les dancefloors de toutes les bonnes soirées hip hop. En 2008, après quelques années de tournée, et prêts à retourner en studio, Treach et Vinnie ont convenu que pour que leur album retrouve la qualité et l’authenticité de Naughty by Nature, ils devaient y inclure Kay Gee. Après 18 ans de carrière, et avec le retour de Kay Gee, Naughty by Nature revient en force et plus motivé que jamais pour enflammer les dancefloors du monde entier. Ils préparent en ce moment un nouvel album et nous font l’honneur de faire un crochet par Montpellier pour la 5ème édition d’Electromind.
www.myspace.com/naughtybynaturecom


*AFRIKA BAMBAATAA (zulu nation/ USA)
Afrika Bambaataa est un musicien américain et le créateur de la Zulu Nation.Il est l'un des piliers le plus solide du temple de cette culture DJ. Il est issu des cités de Bronx River à New-York. Ado, il profitait d'une certaine réputation. Bambaataa en Zulu signifie "Leader affectueux". Il débuta comme membre du légendaire gang des Black Spades. Bam qui était le DJ du quartier et qui possédait une sono monstrueuse, fit la connaissance de plusieurs amis dont Mr.Biggs, Pow Wow, G.L.O.B.E., DJ Jazzy Jay et EZ LG et forma le groupe Soul Sonic Force. Ils sortirent leur premier single Zulu Nation Throwdown en 1980 Leur plus gros hit arrivera en 1982 avec Planet Rock. Il poursuit, depuis, sa carrière effrénée en nous offrant des exclus tels que son live avec James Brown et en produisant les plus grands noms du hiphop americain et français.
www.zulunation.com


*DJ FAB (hhr/ FR)
Dj Fab connais le Hip Hop sur le bout des doigts grâce à une carrière commencée à l'époque fondatrice du mouvement. Il est dés le début de toutes les soirées et des concerts les plus mythiques ( Public Enemy au Globo, Run DMC au Grand Rex....). En 90 il partage les platines avec Dee Nasty, alors grand ordonnateur du Hip Hop en France. Au même moment il tourne beaucoup en Europe où il croise E.P.M.D, Redman ou le Wu Tang Clan. Aujourd'hui Dj FAB représente le vrai Hip Hop à Paris : son émission Underground Explorer sur Generations fm reçoit la crème des artiste internationaux quand ce n'est pas avec son collectif Hip Hop Resistance qu'il accueille depuis plus de 8 ans les artistes les plus pointus dont certains devenus légendaire (J-DILLA, MADLIB, MASTA ACE, EDO G ou J-ROCC). En Tant que DJ, FAB est un artiste complet qui sais aussi bien accompagné La Caution ou Krs-1 sur scène que faire le MC pour animer le Dance Floor tel un Dj Premier ou un Pete Rock sais le faire. Pionnier du mouvement DJ FAB est une des plus belle collection de disque en France.
www.myspace.com/djfabandawerundergroundexplorer


*CARL COX (www.carlcox.com/ UK)
Vous avez dit : « Carl Cox » ?
King Carl est l’ambassadeur de la Techno et de l’Acid House ! Entre records d’affluence, tournées mondiales depuis plus de 20 ans, Carl est considéré comme le plus gros DJ au monde, et appartient au quinté des meilleurs Dj où l’on retrouve Jeff Mills, Richie Hawtin, Sven Vath ou encore Laurent Garnier.
A ce jour le DJ de renommée internationale est aussi homme d’affaires, producteur et remixer, rien que ça ! C’est en 1977, que ce grand bonhomme de la musique électronique s’est lancé, il avait alors 15 ans et recevait des platines en guise de cadeau d’anniversaire. Il commence à faire danser sa famille et de fil en aiguille il prend possession de la house anglaise. A partir de 1985, Carl anime les premières raves en Angleterre, et en 1989 il joue en plein air devant plus de 15 000 personnes à la Sunrise Rave. Il se lance par la suite dans la production et les remixes, et en 1995 il sort son premier cd mixé « FACT », devenu un classique avec le temps. En 1999, il crée son propre label, « Intec Records ». Toutes les références Techno de l’époque sont commercialisées sous son Label, où l’on trouve entre autres « Sunshine » de Thomaz vs Filterheadz, « Pontape » de Renato Cohen, ou des artistes comme Christian Varela, Oxia, Ben Sims, Deetron, etc. Aujourd’hui, et au bout de dix ans, le nombre de productions de Cox, ainsi que ses collaborations sous ce label, sont impossibles à définir tellement elles sont considérables. L’homme qui a ses quartiers d’été à Ibiza depuis une dizaine d’année, et plus particulièrement au Space Club, répand le bonheur autour de lui tant ses mixes sont inventifs et son énergie communicative.
Et pour les 5 ans d’Electromind, nous avons l’énorme privilège de recevoir le maître incontesté du Dancefloor, Mr Carl Cox !
www.myspace.com/djcarlcox

MINUS SHOWCASE :

*RICHIE HAWTIN (minus/ canada)
Richie Hawtin aka Plastikman ne se présente plus !
Artiste prolixe, maître de la techno dark et minimale, patron du label M_nus, il est aussi à l’aise en studio pour produire ses albums que derrière les platines en DJ set. Il incarne la minimal mieux que quiconque. Il a commencé sa carrière musicale très tôt : à 15 ans il fréquentait les clubs de Detroit, à 17 on le retrouve derrière les platines, influencé par Jeff Mills. En compagnie de John Acquaviva, il fonde en 1989 le label Plus 8 et organise des soirées dans la ville de Detroit. En 1993, il enregistre en 48h un album, « Sheet One », dont « Spastik » en est le principal single. Il multiplie alors les lives sous le pseudonyme Plastikman,et sa musique devient mondialement connue. Puis, il décide de s'enfermer en studio. Il se lance un nouveau défi « Concept », qui consiste à sortir 24 titres en un an. Cette démarche sera la base de « Consumed », sorti en 98, qui obtint un vif succès. Richie signe sous le label M_Nus et devient ainsi non seulement une star internationale de la techno mais aussi un artiste contemporain de la musique. Après 10 ans de carrière, il réinvente l'album de mixes de DJ avec son « DE9 : Closer to the Edit » en 2001. Aujourd’hui il parcourt le monde entier proposant lives, sets, remixes dans les plus grands Clubs et Festivals du monde, faisant preuve d’un professionnalisme étonnant !
Après 2006, nous avons de nouveau le luxe d’accueillir Richie pour une nouvelle représentation qui promet d’envoyer tous nos festivaliers dans les étoiles…
www.myspace.com/richiehawtin


*BAREM (minus/ argentine)
Mauricio Barembuem aka Barem incarne parfaitement la nouvelle génération de musicien électronique qui a grandi dans l'ère du numérique. A l’adolescence, il jouait dans des groupes de blues et de rock. Mais cela ne le satisfaisait pas, il lui manquait quelque chose. Il a commencé à explorer l'électronique et a été fasciné par la manière dont certains DJ's pouvaient appliquer leur propre vision de la musique. A l’époque en Argentine, l’équipement était très cher et les soirées étaient rares. Il pensa souvent à quitter le monde de la musique électronique avant même d’y être vraiment entré. Heureusement, il rencontra les bonnes personnes au bon moment, et les conseils précieux qu’il a reçu l’ont remotivé et recentré sur son objectif. Sa relation avec Minus commence en 2005 lorsqu’il rencontre Richie Hawtin à Buenos Aires. Ce dernier, montre beaucoup d’intérêt pour son travail et l’encourage à enregistrer des démos, l’une d’entre elles (Opal) apparut sur l’album Min2Max. Tout s’enchaine avec une tournée aux Etats-Unis, en Europe, ainsi que des demandes croissantes dans le reste du monde Fin 2007, la sortie de son superbe premier EP pour Minus (Never Better Than Late) a vraiment consolidé sa forte relation personnelle et artistique avec le label, représentant encore un grand pas dans sa carrière courte mais intense.
www.myspace.com/barem_


*DUBFIRE (sci+tec/ USA)
Il y a peu d'artistes qui peuvent prétendre à la conquête du underground, en proposant des sons qui ravissent aussi le grand public.
En tant que membre du légendaire duo Deep Dish, Dubfire a remporté des Grammys, sorti plusieurs tubes, remixé les plus grands noms de la musique et enflammé les lieux les plus respectés du monde. Leur dernier album, 2005's « George is On », a catapulté son nom dans les charts grand public et a permis au duo de sillonner la planète. L'album a atteint la 3ème place dans Billboard's Electronic Album Chart. Après avoir connu un énorme succès, Dubfrie et son partenaire Sharam Tayebi ont décidé de faire une pause afin de poursuivre des projets en solo, et de se lancer sur de nouvelles voies. Personne n’était préparé à ce que Dubfire a pu faire par la suite. Dans le cadre de son amour obsessionnel de la musique - couvrant punk, industriel / new wave, jazz, dub, hip-hop, house et techno – Dubfire, a décidé de repousser les frontières musicales et de contester les idées préconçues de la scène en revenant à ses racines. Sa sortie 'I Feel Speed' illustre son nouveau son avec un clin d'œil à ses influences. En 2007, Dubfire a fait un autre grand pas en avant avec le lancement de son label, Science + Technologie Digital Audio (SCI + TEC). Initialement créé comme un label exclusivement digital et un véhicule pour ses propres productions, le label se trouve des fans dans le monde et produit maintenant un grand éventail d'artistes, tels que Delete, Paul Ritch, Rocha & Lewinger et The Dolphins- En 2008, Dubfire a été élu artiste le plus avant-gardiste, il figure deux fois dans le Top 10 des « 100 Most Charted Records de 2007 "sur Resident Advisor et a remporté le titre de meilleur artiste techno et meilleur artiste minimal au Beatport Awards.
Il passera par Electromind cet été avec la ferme intention de faire vibrer le sol de l’espace Grammont.
www.myspace.com/djdubfire

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier   Mar 21 Juil - 14:30

OZONE : Electro / Techno, scène qui verra se succéder aux platines les meilleurs représentants de ce genre :


*BOYS NOIZE (boys noize records/ ALL)
Boys Noize, de son vrai nom Alexander Ridha, est un Producteur et Dj allemand depuis le milieu des années 90. Sa musique est un mix de Minimal, Techno, et Electro Punk. Son parcours que l’on peut qualifier de sans faute est teinté de productions et collaborations variées. Il mène différents projets sous différents alias : 909 D1SCO (Disco), Morgentau (Minimal), Puzique et Einzeller (en collaboration avec D.I.M.), Eastwest (avec Housemeister). En 2005, il fonde son propre label Boysnoize Records regroupant des DJ comme D.I.M, Einzeller, Lady B, Puzique et notamment Housemeister. Son premier album, nommé « Oi Oi Oi » est sorti le 26 septembre 2007 avec son premier single « Don't Believe The Hype » accompagné de deux remixs de Surkin. Boys Noize s'est fait connaitre en remixant des titres plus ou moins connus de différents genres (de l'électro au rock...). Il a remixé des titres de Tiga, Para One, Feist ou encore Depeche Mode mais le plus remarqué fut « Banquet » de Bloc Party. BoysNoize est également reconnu de ses pairs puisqu'il est joué par de nombreux DJ de la scène électronique moderne comme Erol Alkan, Justice, Digitalism Sébastian, Surkin, Para One, 2 Many DJ's ou Tiga.
Déjà présent en 2007, Boys Noize bien que très plébiscité, revient poser ses vinyles cette année sur Elecromind.
www.myspace.com/boysnoize


*FELIX KRÖCHER (fk rec/ dancefield/ ALL)
Son nom est synonyme de techno made in Germany. Felix Kröcher a grandi dans le son de Francfort, la ville qui l’a vu naître en 1983. Alors que les enfants de son âge passent la plupart de leur temps sur leur vélo ou leur ordinateur, c’est à 10 ans que Felix a mis la main sur ses premières platines. Il a joué pour la première fois en public à 16 ans, accompagné par son père Felix K. senior. En 2002, il produit ses propres soirées, en invitant des Djs nationaux et internationaux de la scène électronique à se joindre à lui, et c’est en 2004 qu’il sort son premier track, the decksharks EP. En 2005, il s’installe en tant que résident dans le club U60311, à Francfort. Les lecteurs du plus grand magazine de musique électronique allemand Raveline, l’ont élu meilleur DJ allemand deux années consécutives en 2007 et 2008. Il joue depuis deux ans dans les plus grands festivals européens, comme le Nature One, I Love Techno, Monegros, Timewarp… Si c’est de la techno que vous cherchez, Felix Kröcher est l’homme qu’il vous faut. Ce n’est donc une surprise pour personne si aujourd’hui Felix Kröcher est considéré comme l’un des plus grands Djs du circuit Européen.
www.myspace.com/felixkroecher


*BRODINSKI (mental groove/ turbo recordings/ FR)
Brodinski est le plus excitant DJ et producteur qui a éclaté sur la scène électro ces dernières années. Ce jeune Français a un goût très particulier pour les musiques très électriques, dont l’impact se ressent dans ses morceaux et ses DJ sets qui peuvent être à la fois Techno, House ou même Minimal. Son premier titre « Bad Runner » s’était baladé quelques mois sur les blogs précédant sa sortie sur l’opus « Metal Groove » en Octobre 2007. Il est soutenu par tous les membres de Soulwax, Tiga, Chloé, Erol Alkan, A.Track, Busy P, Switch et surtout Laurent Garnier. Le titre « Peack time techno » avec Martian’s Yakking a été un des tubes de l’année. Depuis, Brodinski a remixé Bonde de Role, Klaxons, D.I.M, Das Pop, et Adam Sky notamment, et chaque remix a eu une différente approche, de l’acide de D.I.M jusqu’à la mélancolique fin de soirée de Klaxons en passant par les vocaux technos de Das Pop. Il est actuellement en préparation de deux sorties pour l’été : Goldfinger, de la house groove primitive avec des sirènes et des grognements suivie d’une bombe techno toujours pas dénommée.
Brodinski sera présent à l’espace Grammont pour la première fois, nous pouvons donc nous attendre à un set dévastateur…..
www.myspace.com/brodinskimusic


*LEN FAKI (len series/ figure/ ALL)
Quand Len Faki arriva à Berlin en 2003, il avait déjà derrière lui un passé fructueux et productif avec deux labels Techno reconnus : Monoid et Feis. Depuis 5 ans, il attire sur son label Figure de nombreux artistes tels que Samuel L. Session, Umek, John Selway et The Hacker en produisant des EP, albums et différentes compilations. Son arrivée à Berlin marqua un tournant décisif dans sa carrière. Avec les « Len Series », il créa une plateforme indépendante qui lui permit de développer sa conception de la musique Techno : une exploration musicale profonde qui engendre une liberté artistique totale. Son style de mix communicatif fait de lui un véritable gentleman derrière les platines. Ses sets sont basés sur la passion et la beauté. Pour vous en rendre compte par vous-même, rien de tel qu’une virée à cette soirée Electromind !!!.
www.myspace.com/lenfaki


*BUSY P (ed banger/ FR)
Pedro Winter est certainement une des figures les plus symboliques de la French touch et de le house française. Manager des Dafts Punk de 1996 jusqu'en 2008, puis découvreur de talent, il fait signer le groupe Justice en 2005 sur son label…tout ce qu'il touche devient Hype ! Il est aussi un Dj et producteur reconnu, grâce son label Ed Bangers. Né en région parisienne en 1975, Pédro Winter devient rapidement un féru de l'univers du skate et de rock. Il tombe dans la musique en 1992, puis commencer à mixer dans différents lieux de la capitale. Les années 2000 permettent à Pedro Winter de monter sa propre structure Ed Bangers. Sorte de terre d'accueil de fans de street attitude, de sons urbains électroniques...le succès et le côté rusé de Pedro en font rapidement un label essentiel dans le paysage musical électronique branché. Dès lors Pedro commence lui aussi a sortir ses 1ers morceaux, tout en signant des groupes aux influences diverses comme Dj Mehdi, Mr Oizo ou un autre duo Justice qui atteint les sommets des charts en 2007 et 2008.
C'est un homme surbooké qui fait le tour du monde plusieurs fois par an pour promouvoir ses artistes et aussi véhiculer ce côté festif et familial qui gravite autour de Ed Bangers. Il fera une escale à Electromind cet été pour notre plus grand plaisir.
www.myspace.com/busyp


*DAVIDE SQUILLACE (titbit/ minisketch/ IT)
Davide Squillace est né à Sienne en 1977 et a grandit à Naples, Italie. A 20 ans il déménage à Londres où il rencontre la scène électro pour la première fois. Il commence alors à acheter ses premiers équipements et réalise ses propres enregistrements. Son talent est tout de suite remarqué par Audio and Contrast, qui réalisent ses prochains EPs. En 1999, Davide retourne dans sa ville natale, Naples, pour poursuivre des études d’ingénieur du son. En 2001, Davide produit des morceaux pour Design Music et Conform. En 2002, il lance son propre label, Sketch. En 2004 il part de Naples, direction Barcelone, en emportant avec lui toute l’expérience qu’il a acquise dans sa ville natale à destination de la capitale de la scène underground de la musique électro. L’année suivante son premier label Sketch devient en MiniSketch. A l’origine destiné à rester une activité annexe, MiniSketch éclipse bientôt le premier label pour devenir le projet principal de Davide. Depuis l’année 2006, Davide produit des tracks pour Josh wink’s Ovum, pour le label allemand Resopal et Alex Under’s CMYK. En 2007 Davide rejoint le crew Circo Loco Ibiza, qui connait un succès énorme en Islande avec une résidence au DC10. Ses morceaux sont mixés par des DJs comme Danny Tenaglia, Luciano, Dubfire (DeepDish) et Steve Lawter dans les clubs du monde entier. Son style spécifique et plein de dynamisme deviennent le symbole d’une musique de qualité : légère, et pleine d’énergie.
www.myspace.com/davidesquillace


*AUTOSOUND (fever/ nodata/ ES)
Autosound est un groupe de deux DJ formé de AUTO (Javier Franco) et DJV Sound (José Vicente López). Chaque fois qu’ils appuient sur le bouton de lecture, vous pouvez être sûr que ce sera la première fois que vous entendrez chaque morceaux dans ce coin de la planète. Brillante perles sonores, minutieusement choisis parmi les principales sources de l'avant-garde de la scène électronique, ils mixes pour vous avec un délicieux sens du goût. Faites attention car ces deux hommes sont des spécialistes dans la mise à feu de dancefloor, où qu'ils aillent, ils vous prennent au moins un pas de plus, un pied plus élevé que n'importe qui d'autre. Les meilleurs kozmic inorganiques Beatz sélectionné par le tremplin de la scène électronique de Bilbao. en ce moment et ils ont déjà visité la plupart des principaux clubs de l'Espagne continentale dans le panorama, et de diffuser leur message dans de nombreuses villes d'Europe comme Lovaine, Ghent, Montpellier, Rotterdam ou à Vienne, et bientôt à Athènes ...


*TOM POOKS (moovment/ FR)
Né a Montpellier, Dj au départ cantonné au sud de la France, il part s’installer en Italie suite à la rencontre de Francesco Farfa et Joy Kitikonti. De retour en France, il devient rapidement abonné aux warms up de dj’s stars du calibre de Richie Hawtin, Derrick May, Carl Cox et Josh Wink pour ne citer qu’eux. Il a également une grande demande dans le monde entier étant invité à jouer en Amérique latine, au R-U en Europe continentale, Asie et Afrique. Sa popularité croissante lui apporte des résidences lointaines telles la Colombie, l’Argentine ou encore la Tunisie. Il fut résident de la Villa Rouge, la Dune (Montpellier, 34 ); le Chakra (Rouen), Le Bazar (Marseille), le 4 sans (Bordeaux) pour ne citer qu’eux. Mais c’est surtout grâce à la production que Tom Pooks a acquis une dimension internationale. En faisant ses armes aux cotés de Joy Kitikonti, des labels de rang sont déjà tombés sous l’efficacité de son groove mental si particulier. En plus de son propre label Moovment, fondé en 2004, avec plusieurs EP dont «Naissance» sera le premier, les maxi’s de Tom Pooks s’affichent désormais sur les catalogues prestigieux de Ovum, Intec et plus récemment NeutonMusic et Kompakt. Ces maxi’s lui donneront la reconnaissance internationale de ses pairs, ce qui lui permet d’importer sa musique sur des scènes énormes, qui lui amènent un échange et une communion unique avec son public qu’il aime tant (Festival Ultramar en Colombie, Festival Fabrik en Argentine, Global Gathering en Angleterre ou le Festival Inox, Electromind en France).
www.myspace.com/tompooks


*ÏOAN LANSÄK (impulsif/ icecube/ FR)
ïoan débute le mix et rejoint l'association IMPULSIF en 2005 lors de la première édition du Festival Electropulse. Il joue alors dans les différentes soirées et évènements organisés par celle-ci. Cela lui a permis de se produire dans des clubs et évènements comme le Bar live, la Villa Rouge, le Privé, la Nitro, le festival A-nime, la Geisha, le Festival Electropulse édition 1, 2 et 3. ïoan propose des sets mélangeant une techno mentale et rythmée venant de diverses influences, pays et époques.
www.myspace.com/ioanlansak


*FINZY (shlack rec/ FR)
Finzy est l'un des DJ des plus constants de la capitale Girondine, il a débuté en 2000 à l'age de 18 ans dans un after house: "l'After Five", puis on le retrouve au célèbre "Living Room". Puis grand boulersement dans son cursus artistique il devient le dj résident ainsi que technicien son et lumieres du "4 Sans" fin 2001. Ce club est reconnu pour etre une des meilleures scènes Européenne de la musique électronique. Cette résidence lui permet de jouer aux cotés d'es artistes les plus reconnus de la scène electronique internationale tels que Jeff Mills, Derrick May, Jack de Marseille, Dave Clarke, Technasia, Oxia, Funk D Void, Trevor Rockcliffe, Joris Voorn, Renato Cohen, Didier Sinclair, Silicone soul, Steve Angelo, Eric Prydz, Renato Cohen, Marc Romboy,… Une expérience unique, qui durant toutes ces années lui permet d'affiner son style et ses qualités de Mix. Finzy se produit dans d'autres clubs (le Rex, le Metropolis à Paris, la Pagoa , le KU en Espagne...) et dans d'autres soirées ou festivals (Magic Garden, Electrogaia, Millesime, Play party Paris, Electromind, Delta Dance,...) Durant 3 ans il obtient une résidence hebdomadaire à l'after "la Factory" jusqu'en 2006, année où il se lance sérieusement dans la production dont les 1ers tracks voient le jour depuis fin 2008 sur les labels SYNCH records et CHAMPION BEATS. Début 2009 il crée son label SHLACK records et signe sur le label SINO de Technasia dont les maxis sont à venir…
www.myspace.com/finzy



La suite trés vite....

Infos sur :
www.electromind.fr
www.myspace.com/electromind

*Si le message ci-dessous ne s'affiche pas correctement,
cliquez ici : Electromind 2009 News11
*Si vous ne souhaitez plus reçevoir cette newsletter
envoyez un mail "remove" à info@electromind.fr

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1er WE d'aout - Electromind - Montpellier   

Revenir en haut Aller en bas
 
1er WE d'aout - Electromind - Montpellier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [16-19 Juillet 2008] ELECTROMIND 2008 @ Montpellier (34)
» blog de l'étoile bleue de Montpellier
» One n°65 aout/septembre 2010
» CR Montpellier - 30 mai à 15h
» X-Or + Semi Playback le 22/04 à Montpellier (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sha Nware Forum :: ... et ailleurs !-
Sauter vers: