Le Sha Nware Forum

forum consacré aux musiques électroniques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Laurent Garnier 25 ans de carrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Laurent Garnier 25 ans de carrière   Mar 23 Oct - 19:33


Interview

LAURENT GARNIER annonce "25"

Pour célébrer ses 25 ans de carrière, Laurent 
Garnier a choisi deux villes essentielles dans son parcours : Manchester, où il a pris les raves en pleine gueule, et Paris, avec le Rex, où il a communiqué sa passion à plusieurs générations. A l’occasion de cet anniversaire, fêté avec une spéciale all night long, Laurent Garnier répond aux questions de quelques uns de ses disciples.

DJ Deep — Tu peux me le dire après toutes ces années : comment tu fais, tu sais bien que je n’ai jamais compris ?

Laurent Garnier — (rire) C’est très private joke ça ! Deep je le connais depuis 20 ans, il intellectualise toujours, il se pose des questions profondes et là je ne sais pas trop comment la comprendre (rire). Cette question peut concerner ma musique “comme j’arrive à faire tous ces mélanges”, ca peut être aussi au sujet de ma longévité : je l’imagine bien demander ça, alors que lui même est là depuis quasi aussi longtemps que moi ! Je lui retourne donc la question : “comment fais-tu pour rester le même après 20 ans’’ ?

Agoria — A ce sujet, la techno est pleine de potion magique : quel est ton secret de longévité ?

LG — Le même que pour beaucoup : la sincérité. Il y a évidemment des gens qui ont été sincères et qui ont disparu, mais moi je n’ai jamais lâché l’affaire, j’ai toujours eu le sentiment de rester intègre. Une autre raison est surement que je ne me suis jamais enfermé dans les mêmes formules acquises, je n’ai pas fait 20 fois le même tube, j’ai refusé de m’installer dans un truc confortable. Je me remets en question. Et je me bats toujours, je ne baisse jamais les bras…

Rex Club — Il y a des moments où tu t’es senti découragé ?

LG — Evidemment, comme tout le monde, au moins 20 fois dans ma carrière j’ai voulu tout arrêter. Moi j’ai des gros pétages de plombs en aout. Peut-être parce que c’est le moment où je reste le plus chez moi, j’ai alors le temps de réfléchir et du coup je me remets toujours en cause: “putain c’est dur, est-ce que je suis cohérent, est-ce que ça veut encore dire quelque chose à mon âge de rester derrière les platines, est-ce que je fais kiffer les gens…!” En général je sors de là en motivant les gens avec qui je bosse : “allez on se bouge le cul !”, et ça fait du bien à tout le monde. Après le fait de lancer des projets différents permet de ne pas se lasser, c’est essentiel pour moi de multiplier les projets, je n’en ai d’ailleurs jamais autant eu en préparation…

Tu nous en parles rapidement ?

LG — On écrit un nouveau chapitre d’ « Electrochoc » qui fête ses dix ans, on avance toujours sur le film aussi, il y a une BD, il y a un nouvel album ou au moins un nouveau maxi, un nouveau live également…

D’Julz — Quels sont les djs qui t’ont le plus influencés dans ta carrière ?

LG — Derrick May, c’est lui qui m’a fait voir la lumière, j’ai pété un câble, j’ai même pleuré. Jeff Mills, que je connais bien, qui m’a beaucoup influencé notamment dans sa manière de voir la musique et le Djing. J’aime beaucoup Deep, j’admire son intégrité, il y a des mecs comme Mark Moore aussi, et plein d’autres évidemment…

Agoria — Quel est le dj set que tu n’as jamais fait en 25 ans et qui te trotterait encore dans la tête ?

LG — J’ai quasiment joué toutes les musiques que j’aime en 25 ans : musiques latines, reggae, dub, funk, soul, dubstep, rock, ambient… J’ai joué dans des restos, des bars, pour des potes, chez des gens que je connaissais pas, dans mon village, dans des mariages… J’ai tout fait ! Ha non j’ai jamais joué dans les auto-tamponneuses du Sonar, et ça je veux absolument ! Et à Burning Man aussi, je dois le faire !

Agoria — Tu aimes bien mettre les pieds dans le plat : dis nous alors une de tes déceptions en 25 ans ?

LG — C’est vrai que j’aime bien mettre les pieds dans le plat, mes potes m’appellent le Jean-Pierre Coffe de la techno ! Niveau déception, je dirai que hormis le live de Pleyel, un des plus beaux moments de ma carrière, je ne ressorts pas assez souvent de mes lives avec le sentiment d’avoir tout retourné, sentiment que je peux avoir en dj, je suis content de mes lives, mais c’est le truc où je veux allez plus loin… Après bon je suis super exigeant.

D’Julz — Penses tu que le succès que rencontre l’EDM soit une bonne chose, ou au contraire cela risque-t-il de faire du tort à l’ensemble du mouvement ?

LG — Cela crée beaucoup de tords. On voit des festivals électro de qualité programmer des gens de l’EDM au milieu du reste. Cet été j’ai joué au Pukklepop après Dadalyfe et ça a été un enfer de jouer après ça. L’EDM c’est la fête à neuneu, ça rimait à rien de m’avoir programmé après. Au-delà, c’est une musique horrible, c’est l’apologie du rien, c’est des clowns qui jouent la musique de clown, c’est «Charlie et Lulu» en rave. Peut être que ça y est, peut être que je deviens vieux, mais moi, l’EDM, j’appelle ca «Électro De Merde ».

DJ Deep — On dit «foooooaaaaah» ou «phwaaaaaaaa» ?

LG— (rire) C’est notre cri de guerre à Cyril et moi quand on trouve un track mortel. Alors une fois pour toute, Cyril, sache qu’on dit pas «fooooaaah», ni «phwaaaaaa», on dit “fffwwwaaaaarrghhhh”, compris ?

Merci Laurent d’avoir répondu à ces questions!

Interview : Damien Almira

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
 
Laurent Garnier 25 ans de carrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendredi 20 Octobre 2006 - UNE NUIT AVEC .. LAURENT GARNIER
» Laurent Garnier
» Laurent Garnier
» NL - Time Warp - 29/11/2008 - Rotterdam : Voyage + Ticket
» Les Eurockéennes de BELFORT 90

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sha Nware Forum :: Biographies et interviews-
Sauter vers: