Le Sha Nware Forum

forum consacré aux musiques électroniques
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au Son'art en décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le sha nware
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1976
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Au Son'art en décembre   Mer 7 Déc - 12:01

Décembre 2005

Adhésion annuelle obligatoire : 2€

Vendredi 2 Décembre
MUDFLOW + guest – rock
Un groupe au fil du temps, ça change, ça mûrit et ça évolue. Mud Flow en est la preuve parfaite…
Sans prétendre inventer une rock nouveau, les bruxellois de Mud Flow nous ont toujours livré avec générosité le son personnel d´un rock brutal aux mélodies accrocheuses, aux lignes de chant torturées, aux rythmiques décadentes. Une musique sans compromis ni sacrifices qui a évolué d´album en album pour arriver aujourd’hui à « A life on standby », troisième opus de Mud Flow.
Org. Allez les Filles
8/10€ - 21h


Samedi 3 Décembre
PANICO + AÊROFLÔT – elektro funk rock
4 PANICO : Panico est un vrai groupe latino en provenance du Chili où il a déjà à son actif 5 albums distribués dans toute l'Amérique du sud.
Leur musique n'a rien de folklorique, ils jouent de la cumbra (musique moderne largement influencée par le rock, le ska, le reggae et les sons électroniques) qui a la grande particularité d'être ensoleillée et particulièrement envoûtante de part les rythmes adoptés avec un petit côté à la Quentin Tarantino. Panico est un groupe créatif qui rejette bien loin tous les stéréotypes latinos pour imposer une musique 100% moderne.
4 AÊROFLÔT: Empruntant autant à l'esthétique sombre du Derrick du début des années 80 qu'aux convulsions post-punk des Stranglers et autres Devo, les quatre membres d'Aerôflôt tentent depuis deux ans d'introduire une dose de réalisme socialiste électronique dans l'underground français. Chantant espagnol comme on arracherait une dent, sur fond de disco-métal secoué à la Add'n' to X, ils brûlent les planches avec un show dégénéré et intense qui n'appartient qu'à eux...
6,5/8€ - 21h


Mercredi 7 Décembre
Mr LAB! + MONAVANA – electro pop
4Mr LAB ! : Héritier inspiré de la brit-pop des années 90, mr lab! donne avec "and now it's time to go..." le départ d'une nouvelle scène française studieuse et talentueuse ! Pour préciser on pôurrait presque comparer Mr Lab ! à Archive dans l'ambiance, Radiohead dans les arrangements et the Verve pour les mélodies ! rien que ça !!!
4MONAVANA : Un homme, une femme (ou l'inverse), c'est de la chanson, pas du rock'n'roll, mais quelle chanson.... Il y a une chanteuse, une vraie, avec une de ces voix grave qui vous mettent les frissons là ou vous savez.... Derrière, mélodies en machines, mid tempo, simples, prenantes envoûtantes et atmosphériques... textes en français et espagnol. C'est beau, il n'y a pas d'autres mots... (Captain – Allez les Filles)
21h – 6€

Vendredi 9 décembre
STUPEFLIP + guest – hiphop crade
Stupeflip est un crou et non un groupe. La différence ? Simple : partant du principe « qu’un groupe ça ne veut rien dire, comment peut-on faire de l’art à cinq ou six ? »c’est donc Julien Barthélémy alias King Ju / Pop Hip qui s’occupe de tout. Cela passe bien évidemment par les textes et la musique , mais il s’occupe aussi de l’aspect visuel du crou, des pochettes au site internet. Mc Salo et Cadillac ont simplement été branchés par King Ju sur le plan Stupeflip.
La légende dit que c’est en 2000 que Stéphane Bodin (la moitié de Bosco), qui se trouvait être voisin de palier de Julien, fait écouter la première cassette de Stupeflip à son entourage. Tous sont convaincus du talent de Julien et poussent pour voir sortir Stupeflip en cd. Après deux ans d’autarcie à écrire, ré-écrire, sampler, re-sampler, boucler et re-boucler, sortent à quelques mois d’intervalles Stupeflip et Je fume pu d’shit en maxi single.
Que ce soit musicalement ou dans l’état d’esprit, tout oppose les deux titres. Stupeflip est aussi noir, glauque et inquiétant que J’fume plus d’shit est guilleret, jovial et rigolo. La sortie en 2003 de l’album éponyme confirme d’ailleurs ce sentiment : Stupeflip est un concept qui fait passer de la haine au rire, de la peur à la dérision, de l’envie de tabasser la vieille dame du d’ssus à celle de lui faire l’amour.
Ce même concept qui voit les branchouilles, les hypes, (appelez-les comme vous voulez), craquer littéralement pour le crou…ces mêmes types qui prennent le crou au sérieux et dont le magasine fétiche, (les Inrocks le mal nommé) présente Julien/King Ju comme « une cosette des temps moderne ». Pseudo-analyse, pseudo-disserte, pseudo-commente-de-son-avis-autorisé, enfin bref, pseudo-enculage-de-mouche autour de Stupeflip (bravo les Inrocks, vous n’avez pas failli à votre réputation !).
Et ils en arrivent à en oublier l’essence : l’humour !
Car Stupeflip ce n’est pas seulement noir. C’est aussi plein d’humour. En fait ce n’est ni complètement sombre, ni complètement drôle. C’est plus un truc un peu schizophrène, un peu double. Une sorte de descendant du professeur Choron et de son journal Hara Kiri, bête et méchant. Car finalement, leur but ultime n’est-il pas de « foutre la merde » ?!
L’ambivalence esquissée dans le fond se retrouve aussi dans la musique. On y retrouve une sorte de mélange de punk-rock cradingue et de hip-hop. Des étiquettes ils en ont eu plein allant des Bérurier Noir aux Beastie Boys. Aucune ne leur convient. Trop étriquées, pas assez justes, trop stupides, trop connes : « il ne faut pas croire les journalistes ».
21h – 13/15€


Samedi 10 décembre
No Code + Jahvilostok + Y-Not + Eliott - rock
4No Code : Abordant l'horizon d'un rock varié, n'hésitant pas à explorer des penchants agressifs ou des envies aériennes, No Code est un groupe qui se ballade dans le vaste univers du rock, sans chercher autre chose qu'à se faire plaisir...
4Jahvilostok joue un rock urgent et entraînant à la fois, mi-francophone, mi-anglophone, où le souffle de pj harvey n'est jamais loin des rythmiques aux accents clashiens.
Guitares saturées, basses disco et batteries syncopées constituent leur marque de fabrique, et leur rock music peut alors s'exprimer pleinement lors de leurs concerts explosifs...
4Y-Not : Y-Not,c'est du punk-émo,avec des riffes speed et des sonorités émo,métal...avec un jeu à deux grattes des plus surprenant...Inspiré par Matchbook Romance,Taking Back Sunday,etc...le groupe a trouvé sa voie.
4Eliott : Sombre et épais, le pop-rock distillé par le groupe s'élève parfois et reflète la démarche commune de quatre personnalités se retrouvant sur le terrain de la puissance et de l'émotion; leurs compositions explorent des univers musicaux proches de ceux d'artistes tels que Jeff Buckley, Opeth, Led Zeppelin, ou encore Radiohead.
Malgré son jeune âge, Eliott jouit de l’expérience musicale de chacun de ses membres, ceux-ci ayant fait (et faisant) leurs preuves dans d’autres formations.
Sur scène le groupe instaure une atmosphère pesante et mélancolique faite de mélodies vocales aériennes et de guitares subtiles et imposantes.
Avec un premier EP 6 titres intitulé « Dans ce Monde ou dans l’autre » Eliott poursuit son chemin et construit l'univers qui est le sien, chacun de ses membres y déposant sa propre nécessité de création et d'expression.
Org. Sofar asso
21h – 5€





Mercredi 14 Décembre
Stanislas Kazal + guest - chanson rock…
Stanislas Kazal est né le 18 février 1978 à Cazaux près d’Arcachon.
Il vit dans différents endroits de France comme Colmar et Arcachon avant de se fixer dans la ville de Bordeaux.
Depuis, il travaille ses textes sur place en s’inspirant de ses voyages en Pologne et ailleurs, ainsi que de l’actualité et de sa vie de tous les jours.
Il fait appel à deux amis, George Forget et Thomas Habas pour composer et finaliser ses idées musicales.
Les inspirations de Stanislas sont très variées : De la chansons française à texte comme Brel, Ferré et Gainsbourg, à la musique Pop et Electro anglo-saxonne de The Cure, DJ Shadow, Massive Attack et Léonard Cohen, en passant par Curtis, Mellow…
Stanislas continue encore d’améliorer la composition de l’album en studio, tout en préparant des concerts dans le Sud-ouest de la France pour faire connaître sa musique.
21h – prix nc

Jeudi 15 décembre
Les P’tits Joueurs + les True Bad Ours + Guest – chanson française
21h – 3€

Vendredi 16 Décembre
GARYSAN (dj set) + BRAINFUZZ (live) – Soucoupe records –
Drum’n’Bass Bordeaux Show
22h – 2€



Samedi 17 Décembre
SHE’s au Son’Art : pop/rock/folk au féminin + expos
Avec : Nejma (guitare électrique chant rock à genoux - Versailles) + Mistirock (riot girls punk rock- Bx) + Hannah d. K (folk rock-Bx) + Sharitah Manush (pop psyché-Bx) + Noemi. (pop rock-Bx)
Org : Katiushka prod / Mililune prod / Son’Art


Jeudi 22 Décembre
MAISON CLOSE + Monsieur Monsieur
Originaires de San Diego, c'est à Bordeaux (France),que Miss Sugar D-Orgie, Mic Controler Fatal, Criminal Aristote et Crazy Kid Un Tiers, décident d'assouvir leur passion pour la musique dansante pousse-au-crime. Maison Close, leur créature, revendique les influences de Prince, Gang of four, A certain Ratio, Beastie Boys, Cure ou les plus récents TV on the Radio, tout en restant consciente de sa supériorité due notamment à de " beaux corps et de beaux vêtements ".
Les prestations live sont toujours sur la brèche ; transes dangereuses qui laissent les spectateurs à genoux. En juin sort le premier maxi éponyme de La Maison Close, et alors cette musique hybride, sexuelle et postmoderne pourra s'abattre sur les clubs du monde entier telle une lame de fond salvatrice.
21h – 3€

_________________
Ecoutez la série des Electrochoc et des Mini-Mix sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leshanware.free.fr
 
Au Son'art en décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Photos] Tom & Bill aux Maldives - Décembre 2007
» Ephéméride du 16 Décembre
» Ephéméride du 2 Décembre
» [INFOS] Récapitulatif sur la venue de Tokio Hotel à Tokyo au Japon (décembre 2010)
» Photos de Marcel Huckel - Ravensburg 5 décembre 1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sha Nware Forum :: Soirées sur Bordeaux...-
Sauter vers: